Jalmalv.fr » Maladies » Troubles du sang » Anémie aplasique : traiter une anémie aplasique

Anémie aplasique : traiter une anémie aplasique

L’anémie aplasique (ou aplastique) est un type d’anémie plus grave que l’anémie basique. Elle est causée par le nombre insuffisant de globules rouges, étant lui même relié au faible taux de production de cellules souches. Cela conduit aussi à une baisse flagrante des plaquettes ainsi que des leucocytes. L’anémie aplasique existe dans différentes formes, dont le type aiguë et le type chronique. Elle peut être le résultat d’une prise de médicaments ou encore une infection quelconque. Le traitement de l’anémie aplasique est très lourd puisqu’il repose essentiellement sur les transfusions sanguines.

Quelles sont les causes de l’anémie aplasique ?

La cause principale de l’anémie aplasique se rapporte à la destruction des cellules souches qui se trouvent au niveau de la moelle osseuse. Les expositions fréquentes ou répétées aux radiations peuvent être la cause de ce phénomène. De plus, certains produits se trouvant dans les insecticides et quelques médicaments sont parmi la liste des causes possibles. L’anémie aplasique peut apparaître suite à la formation d’une autre pathologie plus importante telle que la leucémie par exemple. Enfin, l’anémie aplasique peut aussi être héréditaire. Néanmoins, cela demeure plutôt rare.

Comment reconnaître une anémie aplasique ?

L’anémie aplasique présente divers symptômes qui sont très faciles à reconnaître. Elle peut se manifester de plusieurs façons, en voici quelques-unes.

  • La personne atteinte connaît une asthénie.
  • Elle s’essouffle très souvent.
  • Elle connaît des maux de tête de manière très fréquente.
  • Elle devient nettement plus irritable et insomniaque.
  • Elle est plus faible et connaît une baisse de libido.
  • Elle a souvent des bourdonnements dans l’oreille.
  • Sa peau est plus pâle et ses gencives saignent souvent.

Le traitement de l’anémie aplasique

L’élimination de ce qui cause l’anémie aplasique est la première étape à accomplir. Il sera aussi question d’instaurer des mesures de sécurité afin d’éviter que le patient ne contracte une quelconque infection. Dans le cas échéant, le malade devra prendre des antibiotiques. Il peut aussi y avoir des transfusions de plaquettes et de globules rouges. Si la pathologie est due à une maladie auto-immune, le médecin devra lui prescrire un traitement immunosuppresseur. Dans des cas encore plus compliqués, une transplantation d’une nouvelle moelle osseuse afin de remplacer l’ancienne qui est plus défectueuse peut être envisagée.

Une transfusion sanguine permet de remplacer les plaquettes et les globules rouges, néanmoins, les globules blancs sont bien plus difficiles à transfuser. La transfusion sanguine peut aussi créer des complications graves sur le long terme. En effet, les globules rouges contiennent du fer qui va s’accumuler au fur et à mesure dans l’organisme. Ainsi, les tissus seront inévitablement endommagés d’une manière définitive.

Comment prévenir une anémie aplasique ?

L’anémie aplasique est une maladie grave puisqu’elle atteint les cellules sanguines qui ont pour rôle de faire circuler l’oxygène dans tous les organes du corps humain. Ainsi, prévenir cette pathologie contraignante et difficile est un élément important que toute personne devrait accomplir. Afin d’y voir plus clair, voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

  • Évitez de vous exposer aux produits toxiques.
  • Évitez les médicaments à risque qui contiennent des sels d’or, des sulfamides, du chloramphénicol, un anti inflammatoire non stéroïdiens, un antithyroïdien, de l’allopurinol, de la pénicillamine et enfin, de la phénothiazines.
  • Évitez de vous exposer aux radiations.

Quelles sont les précautions à prendre quand on a une anémie aplasique ?

Lorsqu’on est atteint d’une anémie aplasique, certaines mesures doivent être prises afin d’éviter de contracter d’autres complications. Il est à savoir que ce sont des mesures obligatoires puisqu’il s’agit de la vie du patient qui est en jeu. Si vous souffrez de cette pathologie, suivez les consignes qui vont suivre.

  • Veillez à ce que vous soyez toujours protégé contre les infections. Lavez-vous quotidiennement les mains avec un savon antiseptique et n’ayez aucun contact avec une personne malade.
  • Optez pour le rasoir électrique plutôt que celui à lame afin d’éviter de vous couper. Les pertes de sang doivent donc, en général, être évitées le plus possible.
  • Préférez vous brosser en utilisant une brosse à dents à poils doux afin d’éviter que vos gencives ne saignent.
  • Bannissez les exercices trop intenses qui risqueraient de vous fatiguer le cœur qui travaille beaucoup plus à cause de la difficulté du transport de l’oxygène.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes4,78 sur 5)
Loading...
Publier le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *