Jalmalv.fr » Maladies » Troubles digestifs » Une appendicite sans fièvre est fréquente

Une appendicite sans fièvre est fréquente

Certains symptômes sont connus pour cette inflammation et lorsqu’ils sont absents, les patients ne pensent pas forcément à une telle maladie. Pourtant, l’appendicite sans fièvre n’est pas aussi rare, car l’augmentation de la température n’est pas le signe le plus important. Un autre symptôme appendicite un peu plus fiable doit être pris en compte pour effectuer un diagnostic et vous devez aussi savoir de quel coté est l’appendicite.

Pourquoi une telle inflammation ?

Évoquons l’anatomie de l’être humain pour identifier l’appendice qui se trouve à l’extrémité de votre intestin du côté ascendant. Il peut mesurer plusieurs centimètres et il est fin lorsqu’il n’est pas enflammé. Par contre, il aura tendance à gonfler et à entraîner des problèmes majeurs lorsque les bactéries sont de plus en plus nombreuses. Une appendicite sans douleur est souvent difficile à diagnostiquer pour les médecins, car les symptômes sont traditionnels. Toutefois, elle n’est pas rare notamment en France, car ce sont près de 300 000 interventions qui ont été réalisées dans les années 90.

  • Elle touche généralement les jeunes entre 10 et 20 ans.
  • Il y aurait un risque plus élevé aux alentours de 15 ans.
  • Les hommes ont tendance à être touchés un peu plus fréquemment que les femmes.
  • Certaines femmes sont sujettes à ce problème de santé, mais les professionnels n’ont jamais déterminé à 100 % un risque génétique.
  • L’examen clinique est donc important pour détecter une appendicite douleur qui part et revient.

Il faut noter que les symptômes traditionnels même lorsque la fièvre est au rendez-vous peuvent correspondre à d’autres maladies comme la gastro-entérite. Pourtant, il faut prendre rapidement une décision, car l’appendice peut rompre et les douleurs deviennent encore plus fortes. Toutefois, le risque concerne la prolifération de l’infection avec une septicémie.

Tous les symptômes à connaître

Pour une appendicite douleur continue ou pas, vous devez lister tous les signes, cela permet de valider ou non le diagnostic. Certes, l’avis d’un médecin sera indispensable puisqu’il peut réaliser des examens complémentaires avec notamment une radiographie pour savoir si l’appendice qui mesure près de 5 centimètres est gonflé.

  • Une douleur droite apparaît au niveau du nombril et elle peut se propager dans le bas ventre.
  • Lorsqu’elle est intense, elle peut irradier les muscles, il est difficile de se mouvoir et le haut de la cuisse droite semble être « paralysé ».
  • Des nausées et des vomissements sont aussi possibles.
  • Une appendicite et diarrhée sont également au rendez-vous.
  • Il ne faut pas exclure les ballonnements.

La fièvre est aussi un indicateur, mais elle peut être absente ou relativement discrète. Une appendicite diarrhée entraîne généralement 38.5 degrés au maximum. Par contre, le pouls a tendance à accélérer à cause de cette appendicite coté gauche. En parallèle, certains patients ont une langue avec un dépôt blanc et il suffit d’exercer une petite pression au niveau de l’appendicite pour ressentir une vive douleur pour apprendre comment savoir si on a l’appendicite.

Attention à la péritonite

Il n’y a pas d’appendicite à gauche, mais la douleur peut se propager lorsqu’elle est très forte. Avant de s’alarmer, il est préférable de se demander de quel côté se trouve l’appendice, car si la pression exercer à droite n’est pas handicapante, il peut s’agit d’un mal de ventre traditionnel. A contrario, si cette appendicite coté est validée, vous pouvez avoir une infection du péritoine. Cette dernière se produit lorsque la paroi de cette appendicite droite ou gauche a rompu. Il s’agit de l’une des complications les plus redoutées, car la santé se dégrade très rapidement. Dans certains cas, il s’agit d’une appendicite gauche non ou mal traitée.

D’autres symptômes sont à prendre en compte puisque cette crise d’appendicite est beaucoup plus violente. L’abdomen par rapport à une appendicite quel coté est immobile, une simple pression vous permet de découvrir une vraie rigidité à cause de cette appendicite symptôme qui s’aggrave. L’intervention chirurgicale est donc indispensable pour cette appendicite gauche ou droite.

Plus par ici :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes5,00 sur 5)
Loading...
Publier le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *