Etes-vous bien protégés avec un masque alternatif ?

» Articles » Etes-vous bien protégés avec un masque alternatif ?

Depuis l’entrée fracassante de la Covid-19 dans nos vies, la question principale de tout le monde (littéralement !) est : comment se protéger de ce virus potentiellement mortel ? Et après la pénurie des masques chirurgicaux, les tutoriels de masques fabriqués à la maison ont fleuri sur la Toile. Mais est-ce une solution efficace ou, du moins, quand l’est-elle et à quel point ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre à travers cet article.

L’efficacité du masque dit alternatif

Les tissus avec lesquels vous pouvez fabriquer votre masque sont divers et variés. C’est ce qui rend la tâche difficile aux experts d’en connaître réellement le taux de filtration des aérosols. En revanche, il y a un masque alternatif testé par le CHU de Lille qui répond aux conditions de protection. Il s’agit d’un masque anti-projection en tissu que l’on peut laver et réutiliser. Sachez que ses patrons sont disponibles en vente sur Internet.

Le masque en tissu a pour fonction d’empêcher la dispersion du virus, et ce, que ce soit par des gouttelettes ou des postillons lorsqu’on est porteur du virus (asymptomatique ou non). De ce fait, son utilisation n’a qu’un effet barrière et reste moins efficace que les masques chirurgicaux. Ainsi, il faut surtout continuer à respecter la distanciation sociale.

Comment porter votre masque alternatif ?

Il est d’abord très important de couvrir le nez et la bouche combien même cela vous gênerait pour respirer. Les exemples de personnes qui se mettent en danger en portant leur masque sous le nez ne sont pas du tout rares. D’où l’importance d’y insister. Aussi, il ne faut pas omettre de couvrir le menton.

Au moment de retirer votre masque, tâchez de ne pas le faire par l’avant mais uniquement à l’aide des élastiques ou des lanières. En effet, la face externe du masque risque d’avoir été contaminée par des postillons si vous auriez parlé à quelqu’un de malade. Par ailleurs, on a tendance à se toucher régulièrement le visage involontairement, c’est pourquoi il est nécessaire d’avoir du gel hydro-alcoolique sur soi afin de se désinfecter régulièrement les mains.

Comment entretenir votre masque alternatif ?

La durée du port du masque dépend entièrement du tissu avec lequel il a été fabriqué. Si on sait que les masques chirurgicaux tiennent 3 à 4 heures, on sait comment ils sont fabriqués. Il faut donc en avoir plusieurs sur soi pour les changer durant la journée. Il est aussi important de les laver quotidiennement, et ce, en machine à 60 degrés idéalement pour garantir la désinfestation avec l’effet chimique de la lessive d’une part et mécanique du tambour de l’appareil d’autre part.

0 commentaire

Laisser un commentaire