Les fuites urinaires chez la femme : comment y remédier ?

» Real Life » Les fuites urinaires chez la femme : comment y remédier ?

Les fuites urinaires ou incontinence urinaire est une maladie qui touche plusieurs millions de femmes en France et à travers le monde entier. Aujourd’hui, une femme sur 10 est atteinte de ce dysfonctionnement. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les femmes âgées ne sont pas les seules concernées étant donné que même les plus jeunes y sont sujettes. Contraignantes et embarrassantes, ces dernières surviennent inopinément aussi bien la journée que la nuit. Handicapante, l’incontinence urinaire est une pathologie courante à laquelle les spécialistes ont trouvé plusieurs solutions.

Fuites urinaires : les différents types

Les fuites urinaires chez les femmes causent aujourd’hui des troubles plus ou moins importants en fonction des pathologies. De manière générale, les spécialistes en distinguent deux types. Alors que les femmes n’osaient pas en parler autrefois, de nombreuses marques de renom telles que Sphère Santé abordent aujourd’hui le sujet ouvertement à travers ses nombreuses publicités qui mettent en avant les différentes couches pour adultes. En effet, Sphère Santé en propose plusieurs, à savoir :

  • Les slips absorbants : 9.80 à 25.10 €.
  • Les changes complets : 8.90 à 28.90 € .
  • Les protections anatomiques : 2.30 à 24.90 €.
  • Les protections avec ceintures : 10.90 à 38.40 €.
  • Les protections droites : 3.50 à 12.90 €

fuites urinaires chez la femme

D’autres produits tels que les Alèses sont proposés également pour un prix allant de 8.80 à 32 €. Par ailleurs, les produits sont disponibles en toute taille allant ainsi du XXS au XXL.

Pour ce qui est des différentes catégories de cette maladie, il faut savoir que la forme la plus fréquente des fuites urinaires est l’incontinence d’effort et cible 3 femmes sur 4. Elle survient en général suite aux éternuements, aux toux, au soulèvement de charges importantes ou simplement après un bon fou rire. Ainsi, ce dysfonctionnement surgit lorsque le sphincter qui est censé retenir l’urine ne joue plus son rôle.

La deuxième forme la plus répondue est l’incontinence par impériosité qui est principalement due aux troubles de la vessie. Les muscles de cette dernière agissent de manière intense et font ainsi pression.

Comment lutter contre les fuites urinaires ?

Bien que les fuites urinaires chez la femme soient très contraignantes, ces dernières ne sont pas pour autant sans issue. En effet, les protections viennent faciliter le quotidien des patientes notamment celles qui exercent une activité à l’extérieur. Parmi les traitements de l’incontinence, on retrouve notamment ce qui suit :

  • La prescription des médicaments anticholinergiques pour la forme impérieuse de l’incontinence.
  • Les rééducations ciblées pour les sphincters, une solution prescrite pour les fuites urinaires qui surgissent après les efforts physiques.
  • Les chirurgies qui représentent des traitements extrêmes contre les fuites urinaires.

Il est à souligner que la première solution a pour but principal la réduction de l’activité vésicale alors que la dernière est envisageable quant à elle lorsque les deux solutions précédentes n’apportent pas de résultats.

Ainsi, de manière générale, les options citées précédemment interviennent pour renforcer la vessie afin de lui permettre de contenir l’urine de manière plus contrôlée. La rééducation tout comme la chirurgie se pratiquent chez des spécialistes.

Par ailleurs, dans certains cas, la vessie peut être retirée, remplacée ou tout simplement agrandie.

0 commentaire

Laisser un commentaire